L’infographie de la semaine : le démarrage RAPIDOS

Bonjour à tous ! Cette semaine, nous allons découvrir ensemble le démarrage RAPIDOS que présente Bernard Lamailloux dans son livre Construire et animer une session de formation.

Les premières minutes d’une session de formation sont cruciales pour planter le décor et mettre les apprenants dans de bonnes conditions d’apprentissage. Pour éviter d’oublier des points importants lors du début de la séance, on peut utiliser le démarrage RAPIDOS.

R comme rapporteur

Lors d’un démarrage RAPIDOS, l’animateur de la formation commence par demander aux apprenants s’il y a des volontaires pour prendre des notes et les transmettre aux autres. Une fois la question posée, on laisse les apprenants décider entre eux.

L’intérêt principal de cette phase est que les participants savent vers qui se tourner s’ils ont besoin de récupérer les notes, en particulier s’ils doivent s’absenter d’une partie de la formation. De plus, si plusieurs apprenants veulent être rapporteurs, cela renforce la cohésion de groupe.

Cette phase peut être « zappée » en fonction du contexte de la formation.

A comme Animateur

Après avoir déterminé qui serai(en)t le(s) rapporteur(s), il est temps de se présenter. Le temps consacré à cette partie va varier en fonction de la durée de la formation et du nombre d’apprenants.

Généralement, lorsque je fais une présentation courte, les apprenants, par mimétisme, font également une présentation courte. Gérer la longueur de cette partie peut donc conditionner le temps que vont prendre les apprenants pour se présenter. Si vous avez beaucoup d’apprenants, c’est un moyen de s’assurer que la phase suivante du démarrage RAPIDOS se passe bien.

Pendant cette phase, on peut en profiter pour demander aux apprenants de réaliser des chevalets avec leur nom et leur prénom.

Pour les apprenants, cette phase permet de savoir à qui ils vont avoir affaire. Elle permet également de faire diminuer leur stress si vous vous montrez accessible et bienveillant.

P comme participant

C’est maintenant au tour des apprenants de se présenter. Cette phase du démarrage RAPIDOS est cruciale car elle permet de prendre la température du groupe en termes de motivation, et surtout d’attentes.

En plus de demander le nom, le travail (en fonction du contexte) et la raison qui les amène à suivre cette formation, c’est le moment de lister leurs attentes sans les commenter. On traitera ces attentes plus tard dans le démarrage.

On peut également demander aux apprenants de donner, s’ils le souhaitent, leurs états d’âme. Cela permet de repérer les personnes qui sont présentes à contrecœur, et celles qui sont motivées et enthousiastes. Pour ce point, il ne faut pas hésiter à préciser que l’on peut très bien ne pas avoir d’état d’âme.

Pour ma part, j’aime bien également poser une question hors-cadre pour briser la glace, comme par exemple :

  • Dans quel truc vous vous sentez super fort ?
  • Quel est votre lieu préféré, ou alors un lieu dans lequel vous vous sentez bien ?
  • Est-ce que vous avez un plat que vous aimez particulièrement manger ?

Cela permet de mettre en valeur des points plutôt positifs chez chacun, et potentiellement d’avoir des fous rires, comme cette fois où une apprenante a avoué avoir comme endroit préféré son lit.

Si vous posez une question de ce genre à vos apprenants, je conseille d’avoir vous aussi répondu à cette question lors de votre présentation.

I comme informations

Une fois les présentations faites, on passe à une phase donnant les informations logistiques.

C’est le moment de dire où se trouvent :

  • la salle de pause
  • la machine à café
  • les toilettes
  • l’endroit où sont pris les repas

C’est également le moment de parler du sujet des téléphones portables. En fonction du contexte, on peut mimer une vérification du passage en mode avion pour que les apprenants le fassent également, ou alors demander à ce que les coups de téléphone soient passés en dehors de la salle si les appels sont inévitables.

On peut également indiquer les règles que l’on souhaite voir appliquées pour le traitement des e-mails. Là encore, cela dépendra du contexte de formation.

D comme durée

Lors de cette phase du démarrage RAPIDOS, on fixe tout ce qui est relatif aux horaires :

  • durée de la formation
  • heure de début
  • horaire de fin
  • heure de la pause déjeuner

Pour les pauses, cela dépend encore une fois du contexte dans lequel vous intervenez. Si j’ai le choix, je préfère faire deux petites pauses de 10 minutes qu’une seule grande de 20 minutes. Cela permet de laisser leur attention récupérer, ce qui est généralement grandement apprécié. Pour plus d’informations sur l’attention en formation, vous pouvez lire cet article sur la résistance attentionnelle, ainsi que celui-ci sur le mode focus et le mode diffus.

O comme objectif

Une fois les questions de logistique et de durée de réglées, il est temps de présenter les objectifs de la formation et de traiter les attentes des apprenants.

Pour cela, pour chaque attente, on précise si ce sera traité ou non, et dans le cas où ce n’est pas possible expliquer brièvement pourquoi, sans remettre en cause le bien-fondé de l’attente concernée.

En fonction du temps et de l’expérience, c’est à ce moment-là que l’on pourra prévoir des ajustements de la formation, en veillant toutefois à satisfaire au maximum les attentes du commanditaire.

S comme sujet

Une fois que l’on a réglé le point des attentes des apprenants, on passe à la dernière phase du démarrage RAPIDOS : le sujet de la formation.

C’est dans cette phase que l’on va donner le plan de la séance, qui peut très bien reprendre point par point le programme communiqué en amont de la formation.

Pendant cette phase, si on constate des différences mineures de vocabulaire, il ne faut pas hésiter à reprendre leurs mots (exemple : courriel et e-mail).

Pour finir : l’infographie

Nous venons de voir une technique pour démarrer une session de formation, le démarrage RAPIDOS. Ce démarrage permet d’aborder les points suivants :

  • Rapporteur : à qui s’adresser pour récupérer des notes sur la formation
  • Animateur : présentation du formateur
  • Participants : présentation des participants et listing de leurs attentes
  • Informations : détails logistiques
  • Durée : rappel de la durée de la formation et des divers horaires liés à la séance
  • Objectifs : traitement des attentes des apprenants, annonce des objectifs de la formation
  • Sujet : présentation du programme de la formation

Cette technique permet de traiter un maximum de points dès le début de la formation pour pouvoir ensuite entamer la formation sur de bonnes bases.

Je vous laisse avec l’infographie de la semaine, et je vous retrouve la semaine prochaine pour un dernier article tiré du livre Construire et animer une session de formation. Nous aborderons la question délicate du temps en formation.

Infographie de la semaine : le démarrage RAPIDOS
nfographie de la semaine : le démarrage RAPIDOS
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *